04.11.19 21:46

REDSPHERE - "Immortal voids"

Écrit par
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Nouméa…Nouvelle-Calédonie…il me faut d’abord aller sur la map pour me souvenir où se situe cette île dans notre monde. Une fois retrouvée, je viens à me demander comment on peut arriver à faire une musique aussi brutale dans un environnement aussi paradisiaque. Bref, Redsphere n’en a que faire. Cependant, l’intro tribale de leur nouvel album ressemble tout droit aux percussions d’alerte à Malibu. On se prend à penser à Pamela Anderson mais heureusement la brutalité sans nom de « Malstrom » nous ramène sur terre et nous plonge dans les viscères de la sphère rouge. Les influences du groupe sont assez reconnaissables à l’écoute des morceaux. « Immortal voids » sonne comme du napalm death teinté de thrash, « Pyre » et sa lourdeur plombante rappelle un certain Kataklysm, tandis que « The stranger » et son thrash groovy et technique nous renvoie vers les premiers albums de Hatesphere. On décelle également un côté old school très Obituary comme sur « Eldritch ». Redsphere peut également pratiquer un death moderne et lourd (« Eyes behind the door ») et parfois très technique à la Arch Enemy (« Morbid nebula »). Le niveau et l’implication des membres n’est en aucun cas à remettre en cause, tant ces morceaux sont bien ficelés. Mais une certaine lassitude s’installe et l’on finit par s’ennuyer, écoutant certains plans utilisés des millions de fois par de multiples formations. On ressent clairement une démarche honnête de la part de Redsphere avec « Immortal voids » mais il en faudra plus pour convaincre le vrai fan de thrash death, voir de musique brutale.

Informations supplémentaires

  • Points: 2.5/5
  • Genre: Brutal thrash death
  • Pays: Nouvelle-Calédonie
  • Maison de disque: M&O Music
  • Date de sortie: 13.09.19
Lu 1034 fois
Oli

Président - Rédacteur en chef