19.10.19 07:58

WITCH VOMIT - "Buried Deep in a Bottomless Grave"

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Déjà 7 ans de carrière pour nos artistes de Portland et l’occasion de maintenir leur confiance au label 20 Buck Spin pour couvrir leur second opus d’une production déjà pas mal alimentée. Si en 2017 le trio allait se renforcer d’un second guitariste d’expérience, Casey Linch (Trepanation, Aldebaran,…), c’était, toujours à la même époque, après l’écriture de leur E.P. « Poisoned Blood ». Si dans le death on a déjà tout entendu, à mon humble avis, Witch Vomit possède sa propre griffe malgré son ancrage dans les standards de cette scène bien fournie du métal de la mort qui tue. Ce second album s’écoute avec aisance et beaucoup de plaisir… Les morceaux s’enchaînent entre mid-tempo et accélérations contrôlées tout en nous préservant d’une sorte de lassitude. Nos Ricains possèdent le sens de la mélodie. Dès les premières notes de « From Rotten Guts », je ressens une sorte de syncrétisme universel à travers les influences U.S. mais aussi Européennes et Scandinaves. Les baguettes de Filth martèlent solidement les fûts et titillent ses cymbales pour notre plus grand plaisir. Les 2 guitares apportent une belle richesse dans l’exploration de l’univers glauque du groupe. Au niveau de l’ambiance, vous apprécierez les profondeurs « Despoilment », transcendées par le growl grave de Tempter. En toute humilité, l’entité « Witch Vomit » n’a pas encore trop à envier à un Cannibal Corpse car elle prouve qu’elle sait techniquement y faire. Le titre éponyme de l’album est une pure merveille qui vous prendra à la gorge tout en vous compressant les côtes…mais le pire…le morceau est super court…c’est un peu comme un bon coït interrompu. Sur « Dead Veins », les artistes offrent une atmosphère très groovy. Sur « Dripping Tombs », morceau bien plus éthéré, on apprécie le jeu de basse de Jason par ses petites pincettes fantasques…tandis que l’ensemble fonce dans un registre à la Six Feet Under. Les Oregonais semblent avoir pitié du mauvais traitement qu’ils infligent à nos neurones car ils nous proposent une plage instrumentale assez paisible « Squirming In Misery » et ma foi, bien ficelée. « Fumes Of Dying Bodies » clôture dans un style à la Entombed. Globalement, cet album accrocheur mérite votre écoute. Par-delà le bon moment passé, je me dis que le Death made in U.S. possède de fameux atouts pour assurer sa survie. Witch Vomit est un robuste ambassadeur en la matière.

Informations supplémentaires

  • Points: 4/5
  • Genre: Death metal
  • Pays: USA
  • Maison de disque: 20 Buck Spin
  • Date de sortie: 30.08.19
Lu 1072 fois Dernière modification le 02.11.19 08:39