02.03.20 08:41

14.02.20 - Les Tambours Du Bronx / Stengah

Écrit par
Évaluer cet élément
(3 Votes)

Il faut dire que l’environnement du paysage minier d’Oignies concorde bien avec l’univers industriel des Tambours du Bronx. Après leur dernier passage remontant à 2014, la troupe fait son retour au Métaphone avec leur nouveau concept et représentation Metal. Plus vigoureux et percutants, ils vont faire trembler la salle à grands coups de percussions et de riffs.

Sur les coups de 20h, il est temps de prendre possession de la salle avec la première partie Stengah. Face à un public encore clairsemé, les Lillois nous délivrent un mélange de Metal moderne aux influences prog et djent issus des morceaux de leur premier album “SOMA/SEMA”. Les rythmiques sont brutes et plaisantes nous permettant de passer un bon moment pour ouvrir la soirée.

Le moment tant attendu retentit avec Les Tambours Du Bronx, trente ans que la troupe cogne sur ces emblématiques bidons que nous voyons se dresser en arc de cercle sur la scène. Il fut le temps du renouveau en 2018 avec leur fracassant concept “Weapons of Mass Percussion” mélangeant le Metal avec les percussions. Cette nouvelle facette va faire raisonner avec fracas des sonorités captivantes et lourdes.

Les hostilités s’ouvrent avec “Mirage Eternal” et “Never Dead”, deux titres phares du dernier opus “W.O.M.P” qui est évidemment  mis en valeur pour ce show Metal. Les parties vocales sont assurées par Stéphane Buriez (Loudblast) et Renato (Trepalium), se partageant le micro avec complicité. Ils apportent une hargne supplémentaire aux morceaux grace à leurs textures vocales saturées. En plus de la dizaine de percussionnistes présents, on retrouve Franky Costanza (ex Dagoba, Blazing War Machine) venant les appuyer à la batterie.  Cette multitude de percussions va redoubler d’efficacité et va dégager une vigoureuse énergie brute et authentique. Très rapidement l’ambiance va chauffer avec le medley « Refuse/Resist » et « Roots Bloody Roots » de Sepultura, nous emmenant tout droit au Brésil. La cadence effrénée par la rythmique des tambours continue à nous transporter grace à ses influences très diversifiées entre l’industriel, le tribal et de légers passages électro. Le tout est mélangé et intégré avec cette formule Metal (guitares, basse et batterie) venant soutenir avec une lourdeur mélodieuse les percussions. Dans cette ambiance bouillonnante, nous assisterons à un seul morceau des Tambours Du Bronx en format classique permettant de prendre conscience de toute l’intensité délivrée par les fûts. Le set est diversifié également avec des reprises “The Day Is My Enemy” rendant un hommage à The Prodigy et “Dragula” (Rob Zombie) qui conclura cette performance en grande puissance.

Une puissance et une intensité pure, voilà comment résumer simplement une représentation des Tambours Du Bronx derrière toute sa technicité. Un concept audacieux avec cette représentation Metal qui réussit à convier un public diversifié de tout horizon et âge. Un déversement d’énergie envoyé avec conviction et une véritable expérience live qu’on vit cadencé par l’énergie de la troupe.

Informations supplémentaires

  • Salle: Le Métaphone
  • Ville: Oignies
  • Pays: France
Lu 1054 fois Dernière modification le 02.03.20 10:41