06.11.19 16:23

Brutus

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Brutus c’est la nouvelle sensation belge qui enchaîne les tournées et les festivals depuis la sortie remarquée de leur nouvel album Nest”. C’est durant le festival gratuit, Rock St Ame à DOUAI (FRANCE), que je me suis entretenue avec ce trio composé de Stefanie (batterie/chant), Peter (basse) et Stijn (guitare) :

Hello! Pour commencer, vous êtes en tournée depuis quelques mois maintenant. Comment ça se passe jusqu’à présentPeter:  Cela se passe très bien. Il n'y a pas de soucis, tout est sympa.

Votre premier album "Burst" a été réalisé il y a maintenant 2 ans. Que vous évoque cet album avec le reculStefanie: “Burst” c’est un bon premier album et j’en suis toujours aussi fière. C’était le début pour Brutus et moi et maintenant cela continue. Je pense que cet album représente bien ce qu'était le groupe il y a deux ans. Peter: Je pense que chaque album que tu fais est toujours un instantané de ce que le groupe est sur le moment. Nous avons donné le meilleur de nous-mêmes et donc, nous en sommes vraiment fiers.

Parlons de votre nouvel album Nestqui est sorti il y a quelques mois. Quels retours avez-vous reçusStefanie: On a vraiment eu de très bons retours qui nous ont un peu submergés. Premièrement, on voulait faire un second album pour nous et on ne voulait pas faire deux fois le même album. Quand on a sorti la première chanson live “War”, on a eu des retours d’autres groupes et de magazines, c’était juste fou ! Tu espères tellement que cela va se produire … Mais tu n’arrives pas à y croire quand cela arrive. Je pense que nous étions tous les trois surpris quand cela est arrivé. Stijn: Toujours et encore : c’est génial. On voulait juste faire un album pour nous trois et nous n’avons pas pensé à autre chose. Quand l'album est sorti, on s'est dit :  “waouh les gens l’apprécient”. Et maintenant, nous allons jouer en Amérique et même au Mexique. C’est juste fou !

Pourquoi avez-vous choisi de sortir “War” comme premier single ? Est-ce parce-que ce titre avait de bons retours ? Stijn: C’est l’une de nos chansons les plus puissantes. Quand nous l'avons eu terminée, on s'est demandé ce qu'on allait faire ensuite et ce qu'on était en mesure de faire. Stefanie a eu l’idée de l'enregistrer en live et de la sortir. Nous étions tous emballés par cette idée. Je pense que “War” est un titre spécial pour nous, quand nous l’avons écrit on s’est dit que c'était le niveau qui devait se trouver sur cet album et on a travaillé dur pour y arriver. C'est un tournant dans notre processus d'écriture.

Et pourquoi vous avez sorti “War” avec une vidéo live ? On peut dire que cest orignalStijn: Pour nous c’est logique, c’est-ce que nous sommes, ce que nous voulons être et comment on veut que les gens nous perçoivent. La vidéo “War” n’est pas une simple vidéo fantaisie. Si on te demande ce qu'est Brutus, et bien, c'est ça. :  C’est du live, jouer de la musique ensemble et donner le meilleur de nous-mêmes. Ce n'est pas juste une vidéo sympa avec des décors, des paysages de montagnes... Ça, on l'a fait par la suite avec “Cemetery” (rires).

Pouvez-vous nous parler de l'enregistrement de l'album? Vous êtes retournés l'enregistrer au Rain City Recorders avec le même producteur Jesse Gander. C'était important pour vousStijn: Oui je pense. Pour le premier album “Burst”, nous n’avions pas de plans, nous voulions jouer beaucoup de musique et faire un disque pour nous et nous avons pris beaucoup de plaisir. Pour cet album, on savait qu’on pouvait faire encore mieux, on a travaillé dur avec Jesse et c’était une décision simple de retourner à Vancouver et d’enregistrer à nouveau ici.

Pouvez-vous m'en dire plus sur les paroles de Nest" ? Elles semblent plus personnelles que sur le premier albumStefanie: Oui, je pense. Avec “Burst” nous venions de commencer et je n’étais pas totalement à l’aise au chant parce que les paroles venaient toujours à la fin du processus de composition. On commençait par écrire les parties musicales et on avait quelques paroles comme ça, mais le reste venait pendant la création du morceau. Maintenant, nous avons un an d’expérience dans le processus d’écriture et plein de choses sont arrivées dans nos vies personnelles. De ce fait, j'écrivais durant ces moments-là, quand j'en ressentais le besoin. Pour le premier album, on aurait peut être du faire ça plus tôt . Le second album est plus réfléchi, ce que je ressentais a été retranscri dans les paroles. Peter: Pour le premier album, les paroles venaient toujours en dernier lieu. Maintenant, la construction des chansons commence toujours avec quelque chose  d'écrit. C'était plus important cette fois-ci.

Quelles sont vos chansons favorites sur l'album ? Stefanie:  C'est une question difficile. Pour moi, il y a une différence entre le live et moment où l'on enregistre les morceaux. Peut-être ''War''. Stijn: Pour moi, pour le moment, c’est “Horde V”. Peter: Pour moi, “Sugar Dragon”.

Pouvez-vous m'en dire plus sur la pochette qui semble plus neutre par rapport au premier album qui était plus coloré Stefanie: Nous avons le sentiment que c'est une bonne chose. “Burst” était plus explosif : si tu regardes la pochette cela reflétait bien l’album, son contenu, son énergie ; Cela partait dans tous les sens. Alors que pour “Nest”, on a plus réfléchi et discuté, il comprend des séquences plus heureuses, d’autres plus tristes, nous avons réfléchi aux sentiments que chaque morceau transmettait. Mais il y a des chansons comme “Blind” et “Django” qui pour moi auraient pu être aussi sur “Burst”. Peter: Nous voulions revenir à quelque chose de plus pur et nous avons travaillé avec quelqu'un d'autre. Le designer est aussi dans le groupe et elle fait un travail que nous apprécions. Elle a proposé des choses qui sont davantage connectées à notre musique.

Il y a plusieurs morceaux qui s'intitulent ''Horde” suivis d’un chiffre. Qu’est-ce que ce nom évoque ? Stijn:  Je pense que c’est plus un sentiment. Je me rappelle la première chanson que nous avons écrite : nous l’avions nommé “Horde”, pourquoi pas ce n’était pas vraiment attendu. Chaque chanson qu’on a faite c'était la première, c’était la cinquième. C’est plus un sentiment, c’est “Horde”, je ne sais pas ce qui se cache derrière.

J'ai une question plutôt pour toi, Stefanie. Comment travailles-tu sur le processus d'écriture tout en arrivant à combiner la batterie et le chant ? As-tu une certaine manière de procéder ? Stefanie:  Quand on écrit, on se demande toujours ce qui va venir en premier. Sur le premier album c’était toujours en premier la batterie et le chant venait ensuite après. Et maintenant le processus commence avec des lignes de chant et parfois je me dis “qu’est ce je peux faire à la batterie pour cette partie je n’ai que du chant” et cela m’était jamais arrivé avant. Peter: Pour le premier album elle avait plus du mal avec le chant mais ça n'arrivait pas souvent. A présent, elle a des difficultés avec la batterie alors que les lignes de chant sont déjà terminées.

Et comment cela se fait-il que tu joues de la batterie et que tu chantes en même temps ? Stefanie: Nous avons commencé à trois et au départ, nous cherchions un chanteur. Après quelques mois, on m'a donné le micro, je détestais ça, c'était horrible ! Au début on m’a demandé de chanter juste les chœurs. J'imaginais qu'on avait un chanteur imaginaire alors j'ai dit oui. Après quelques semaines, il n'y avait toujours pas de chanteurs et on n'en parlait même plus. On m'a demandé si je pouvais chanter et j'ai accepté. C'est comme ça que tout a commencé.

Pouvez-vous men dire plus sur le fait vous ayez été remarqué par Lars Ulrich de Metallica ? Peter: Il y a un programme, un radio show : “Beats 1”. Il y a joué notre chanson “Drive”. Nous ne savions même pas que cela s'était produit. Ensuite, nous l'avons rencontré durant un concert de Metallica à Anvers. Il était vraiment sympa. Stijn: C’était après le concert, je ne m’y attendais pas et nous étions là à attendre dans la loge. Il a commencé à poser des questions à propos du groupe, il voulait savoir les groupes qu'on aimait, des choses comme ça … J’ai le souvenir d’un gars sympa et c’est ce à quoi je m'attendais de lui.

Si vous devez choisir un mot pour décrire votre musique, cest quoi ? Stijn: Sincère, car c’est vraiment ce que je fais. Je pense que tous les groupes disent que je devrais peut-être jouer de la musique et j’essaie d’être sincère, mais je ne suis pas dans un groupe depuis des décennies (rire). C’est la première fois de ma vie que je peux vraiment quelque chose avec mon groupe et écrire des chansons. Stefanie: C’est un mot horrible, mais je pense que c’est de la bonne musique « émo » pour le côté émotionnel. Peter: Et pour finir, c’est l’énergie.

Et pour finir, quels sont vos prochains plans dans le futur ? Stijn: Dans les prochains mois, nous allons jouer tout le temps. Je ne sais pas où nous allons, mais nous allons jouer jusqu’à la fin de l’année et probablement jusqu’à l’année prochaine. Stefanie:  Essayer de ne pas mourir et prendre soin des autres. Peter: Peut-être écrire de nouvelles chansons. Stijn: Cela serait sympa d’écrire un nouvel album pour l’année prochaine, nous n’avons rien commencé. Mais nous allons jouer beaucoup de concerts et essayer de faire le meilleur set possible.

Informations supplémentaires

  • Crédit photo: Geert Braekers
Lu 894 fois
Plus dans cette catégorie : « Fallcie The Agonist »